Heavy Metal, Interviews, NWOBHM

Diamond Head – Interview Brian Tatler et Karl Wilcox

Pour le centième papier de « Nos Nouvelles Reviews » on avait envie de marquer le coups et de parler d’un groupe que l’on apprécie tout particulièrement à la rédaction. Cette interview de Diamond Head tombe à point nommé, car non seulement l’une des références de la mythique NWOBHM sort un excellent nouvel album « The Coffin Train », le quintet sera sur la scène du Temple le 21 Juin pour le Hellfest et quel plaisir de rencontrer le duo Brian Tatler (guitare)/Karl Wilcox (batterie) ! Trois bonnes raisons pour en faire la « une » de votre blog préféré…

Brian et Karl, votre dernier album « Diamond Head » est sorti en 2016, maintenant avec le recul que pensez-vous du disque ?

Brian : « C’est un album qui nous a fait beaucoup de bien. Nous sommes revenus avec de nouvelles chansons à jouer live pour nos fans, et on peut dire que « Diamond Head » a été très rafraichissant hahaha ! On ne peut pas regarder constamment en arrière et jouer sans arrêt nos anciens morceaux. Nous sommes des musiciens créatifs et en composant du nouveau matériel nous progressons continuellement et de plus nous nous entendons tous très bien dans le groupe. J’aime bien cette notion de « refresh », et nous continuerons de sortir de nouveaux albums car nos fans ont besoin d’écouter de nouvelles choses venant de Diamond Head, nous ne sommes pas un « Greatests Hits Band »…

Diamond Head - album 2016

On en arrive donc à « The Coffin Train » qui sort en Mai. De quoi parle t-il ?

Brian : « Tout d’abord il n’y a aucun concept quelconque développé dans l’album. Ensuite je laisse toujours Rasmus écrire ses textes, je trouve ça normal que dans un groupe ce soit le chanteur qui écrive les paroles. Pour te dire la vérité, je ne m’y intéresse pas trop, je jette quand même un coups d’oeil mais je fais pleinement confiance à Rasmus qui est un très bon parolier. En revanche je peux te dire que « The Sleepers » s’inspire du film « Dune » dont le livre a été écrit par Frank Herbert, et « Shades of Black » qui parle de Chris Cornell.

Karl : « Cette chanson est un hommage à Chris Cornell. En 2017 Diamond Head jouait au Rocklahoma, qui est un festival Américain dont l’une des principales têtes d’affiche était Soundgarden. Et une semaine avant le concert, nous avons appris le départ de Chris, ça a été un choc pour tout le monde ! Rasmus a donc écrit les paroles pour Chris car c’est l’un de ses chanteurs favoris avec Freddie Mercury, et il avait rencontré Chris ce qui avait été un grand moment pour lui. Il voulait absolument lui rendre hommage avec cette chanson.

55576092_347639269195905_1321721776698294272_n

Brian : « Pour ce qui est de la musique, j’aime jouer et trouver des nouveaux riffs ! Lorsque j’en tiens un qui accroche, j’enregistre une démo avec les idées intro/couplet/refrain etc.. de ce qui sera un futur morceau pour le groupe. Maintenant avec la technologie j’ai du matériel d’enregistrement chez moi et j’envoie mes ébauches à Rasmus pour qu’il commence à travailler sur des mélodies vocales et ses textes. Les idées de base viennent de Rasmus et moi-même, ensuite les autres membres du groupe reçoivent les maquettes, nous donnons tous nos avis sur ce qui nous plait, ou pas, et l’album se construit comme ça.

Brian : « Rasmus s’investit beaucoup dans le processus de création. Il est toujours force de propositions pour les arrangements et les orchestrations idéales pour chaque nouvelle composition.

Diamond Head The Coffin Train cover

Et c’est un très bon chanteur ! Vous devez être fiers de l’avoir avec vous ?

Brian : « Oui c’est certain ! C’est quelqu’un de bien et qui a une très grande présence sur scène ! En 2014 nous avions commencé à composer pour le précédent album, et on avait en tête quelques noms de chanteurs qui pourraient tenir le micro dans Diamond Head. Mais lorsque nous avons entendu Rasmus chanter lors des auditions, il a été évident pour nous tous que ce ne pouvait être que lui. L’album de 2016 le prouve et « The Coffin Train » aussi.

Vous venez nous voir pour le Hellfest, ensuite le groupe tourne en Octobre avec Saxon, vous avez d’autres dates de prévues ?

Karl : « Alors oui on joue au Hellfest et ensuite trois grands festivals en Angleterre. C’est vrai que l’on privilégie les festivals d’été car il y a toujours beaucoup de monde lors de ces évènements et cela nous permet de toucher un public plus large et de bien promouvoir l’album. La tournée pour « The Coffin Train » va vraiment commencer dès cet automne et d’autres dates restent à confirmer pour 2020.

Paris maybe ?

Karl : « Haha ! Tu es la deuxième personne à nous poser la question aujourd’hui haha ! Paris est prévue oui, mais on nous demande souvent de venir jouer à Lyon et dans d’autres villes Française. Comme je disais, d’autres dates vont arriver d’ici quelques semaines donc wait and see…

Diamond Head Band Pic

Diamond Head est l’un des incontournables de la mythique NWOBHM, que pensez-vous de l’évolution du genre qui revient en force depuis quelques années ?

Brian : « Pour être tout à fait honnête, je n’aurai jamais cru que le genre durerait aussi longtemps. Lorsque le premier album de Black Sabbath est sorti, on pensait tous que cela se finirait au bout de quelques mois et que personne ne pourrait faire aussi « strong ». Et puis après tu commences à composer tes morceaux en t’inspirant de ce qui a été fait, tu finis par former ton groupe, mais à ce moment là tu ne penses pas spécialement à faire « carrière » si tu veux, les choses se sont faites naturellement.

Karl : « Il y a eu une période en Angleterre ou est apparût la scène « Romantic Rock » avec des groupes comme Duran Duran et d’autres qui ont été mis en avant. A ce moment là personne ne pensait que le Heavy Metal aurait un avenir quelconque, et ce que je trouve de formidable et d’impressionnant c’est la passion pour cette musique qui a fait émerger beaucoup de bons groupes et de festivals. Festivals dédiés uniquement au Heavy Metal, et pour l’époque c’était énorme ! Le style a perduré et on en arrive parfois à penser qu’il peut s’agir d’une religion, sans faire de polémique, mais quand tu vois le nombre de fans qui se déplacent pour assister à tous ces grands festivals Européens, ça m’impressionne à chaque fois ! Je parle de l’Europe mais en Amérique du Nord et du Sud, c’est la même chose. Les fans de Heavy Metal sont très loyaux, et sans ça rien ne serait jamais arrivé !

Brian : « A notre époque il y avait Black Sabbath, Judas Priest et quand nous avons joué pour la première fois en Amérique il y avait des gens qui ne connaissaient pas Diamond Head, on avait tout à prouver. Pendant un bon moment la presse a tentée de « détruire » le Heavy Metal, il n’y avait pas de radios qui diffusaient tous ces groupes. Le seul magazine qui existait et qui parlait de nous à cette époque était Kerrang!, et depuis les choses ont beaucoup évoluées c’est clair.

Quelques mots pour vos fans ?

Diamond Head « Belly Of The Beast » – OFFICIAL VIDEO

Guillaume

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s