Black Metal, Punk, Reviews

Mayhem « Atavistic Black Disorder / Kommando »

Ce coronacircus aura fait tourner en bourrique toute la scène musicale mondiale, en un peu plus d’un an. Chamboulant tout sur son passage, retardant les sorties d’albums, annulant les tournées, interrompant celles déjà commencées, bref tout le monde en a eu pour son grade ! Et même quand on est une légende, on est pas épargné. En 2019, Mayhem sortait « Daemon » et le groupe avait commencé son tour avant que toute cette mascarade n’arrive, et par conséquent bye bye les planches et retour direct en Norvège. La frustration quoi !

En attendant que les choses ne reviennent à la normale, le groupe fait patienter (involontairement) ses disciples, avec la sortie d’un EP des plus surprenant. Le disque dont il est question, est à voir sous deux angles. Le tracklisting démarre en trombe avec l’inédit « Voces Ab Ald », enregistré lors des sessions de « Daemon », suivi des titres « Black Glass Communion » et « Everlasting Dying Flame » que l’on retrouvait en bonus-tracks du même album. Jusque là c’est normal, Mayhem nous joue son black-metal « habituel », autrement-dit sa musique sombre, violente et malsaine qui le caractérise depuis toujours. Mais c’est après que les choses s’accélèrent et deviennent encore plus intéressantes, car le quintet se lâche complètement et revient à ses racines 100% punk en proposant carrément quatre reprises de ses bands favoris ! Le groupe s’explique :

« Depuis notre plus jeune âge on a toujours écouté du punk, et cette musique fait partie intégrante du son Mayhem. Sur cet EP on retrouve des titres de Discharge, Dead Kennedys, Rudimentary Peni et des Ramones, et en plus d’avoir crée un son, ces gars-là avaient une attitude : dites NON, soyez CONTRE ! C’est un raisonnement qui correspond parfaitement à ce que le monde traverse aujourd’hui ! »

Le groupe en profite aussi pour inviter des anciens membres, comme Maniac sur le titre des Dead Kennedys « Hellnation », qui chante de la même manière que Jello Biafra, s’en est troublant ! Pour ne rien vous cacher, c’est cette facette punk que votre rédacteur à préférée sur ce EP, et l’interprétation de ses standards DIY à la sauce Mayhem sonne presque comme du hardcore originel, c’est pour dire. Maintenant, est-ce que les adeptes des deux bords vont suivre le temps d’une petite escapade ? En tout cas, nous ici on adhère grave !

Tracklisting « Avistic Black Disorder / Kommando »

  1. Voces Ab Alta
  2. Black Glass Communion
  3. Everlasting Dying Flame
  4. In Defense Of Our Future (Discharge)
  5. Hellnation (Dead Kennedys)
  6. Only Death (Rudimentary Peni)
  7. Commando (Ramones)

Guillaume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s