Death Metal, Reviews

Decapitated « The First Damned »

Tout commença à Krosno, sud-est de la Pologne, en 1996, lorsque Waclaw « Vogg » Kieltyka, alors en pleine adoration du haut de ses 15 ans de Cannibal Corpse et Suffocation, décida d’enrôler son jeune batteur de frère de 12 ans, Witold « Vitek », pour former leur propre groupe de death-metal. Le mythique Wojciech « Sauron » Wasowicz prend le micro, Decapitated est né. Marcin « Martin » Rygiel rejoint le trio avec sa basse sous le bras, et la démo « Cemeteral Gardens » sort un an plus tard.

L’accueil est presque anecdotique, mais nos jeunes loups n’ont pas à rougir de la qualité de ce premier jet, et publient en 1998 « The Eye Of Horus ». Seconde démo plus consistante concernant le niveau technique des musiciens, les structures musicales, la composition se veut plus détaillée et la production se révèle nettement supérieure. A noter, la cover très réussie de Slayer « Mandatory Suicide » et ses vocaux bien « death ». Certainement pour ces différentes raisons, que la quasi totalité des morceaux trouvera une place de choix quelques temps après sur le premier album « Winds Of Creation », qui sortira chez Earache.

En 2000, le label Polonais Metal Mind Productions, proposera de réunir ces deux EP’s dans l’album-compilation « The First Damned », support que Nuclear Blast propose dans son catalogue en le rééditant en ce mois de Juin. Même si la maison d’édition est différente, aucun changement n’est à constater concernant le track-listing, pas la moindre petite pépite live témoignant de ces années-là (dixit Cloclo) ne s’ajoute à la sélection, et le fan devra donc se contenter de pouvoir remettre les oreilles sur ces anciens titres, issus des démos originales faisant maintenant office de Tables de la Loi.

Pour un groupe dont la moyenne d’âge ne dépassait pas les 16 ans au moment de la parution des-dites démos, il faut reconnaitre que le talent et une certaine maturité se faisaient déjà sentir, et nombre de groupes légendaires du death-metal des 90’s abritaient des musiciens très jeunes. Dismember et Authorize pour ne citer qu’eux. In the cradle we rock or we death, c’est vous qui voyez, mais surtout ne passez pas à côté de ce petit bijou 100% underground.

Guillaume

Decapitated « The First Damned », cover-art

Decapitated « Cemeteral Gardens », covert-art démo 1997

Decapitated « The Eye Of Horus », cover-art démo 1998

1996/1997
1998 (?)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s