Metal, Report

Avatar Ages, le report du Samedi 16 Janvier !

L’équipe No Name Radio et moi-même n’avons pas baissé le rideau, et en ce jour où la France décide d’anticiper son couvre-feu, j’espère que vous avez avancé l’heure de l’apéro puis du repas. Parce qu’aujourd’hui et pour encore deux samedis, Avatar a prévu un rendez-vous mondial. Bien que n’étant pas emballé par le format streaming, je vais m’adapter.

Cinq minutes à peine que le show a commencé, j’admets m’être fait gifler ! Johannes est au piano dès le départ, c’est du jamais vu pour moi, sur l’excellent morceau « Regret ». Je frissonne sur son jeu de voix tantôt doux tantôt puissant.

La suite est pour « House Of Eternal Hunt » ou la guitare solo est plus que perceptible, j’en ai les poils hérissés ! La fanfare nous ramène dans une autre pièce du studio avec un décor de forêt, ça envoie du steak avec  « The Eagle As Landed ».  Je me suis fait surprendre par un breakdown inconnu sur la version digitale, c’était bien sympa. D’ailleurs, ça headbang sur le côté gauche pendant le solo de notre king Jonas Jarlsby. Cela ne remplace pas la foule du pit, mais au moins ils se donnent à fond pendant que moi je suis assis par terre devant l’ordi…

Voilà le moment du ventilateur pour les cheveux longs, comme peut-être des millions de personnes. On tourne au rythme de « New Land » qui donne l’envie de tout casser, quel bien fou d’être avec Avatar ce soir ! Nouveau changement de décor, on se retrouve dans une sorte de couloir d’appartement, ça rentre par plusieurs portes, et là démarre « Tooth, Break And Low », dont John Alfredsson à la batterie attend le top du groupe.

Johannes est plus qu’en forme, il se dandine devant ses confrères, c’est un live très bien conçu auquel nous avons le droit d’assister tous ensemble avec des gestes barrière et distanciation plus qu’appréciables. Même si j’admets, les pogos sont en train de faire bousculer tous mes neurones et que mon esprit ne demande qu’a en découdre. Déboule ensuite le très efficace « For The Swarm », certainement ma chanson favorite de l’album « Fathers And Flesh! ».

En gros cette soirée est dédiée à ce disque, mais aussi à « Glory Of The King », comme quoi, ne jamais rester sur une version cd, le live ouvre pas mal de perspectives et de mise en valeur. Du coup, cela me donne envie de plancher sur ces deux galettes. 

Je tenais à faire ce report pour vous projeter dans l’univers fabuleux du groupe, et surtout prenez des tickets pour les deux prochains samedis. Avatar a prévu de nous en remettre encore plein les mirettes ! D’un côté ça les soutien en cette période difficile qui dur indéfiniment, et d’un autre, ça fait du bien de les entendre. Surtout quand « Black Waters » débarque, je prends un plaisir fou !

 «Viendez-donc » dans mon pit, à la maison pour le moment, car par la suite j’espère vraiment les voir avec Airbourne et Iron Maiden, affiche déjà prévue mais décalée au 11 juillet 2021 à la Défense Arena.

Joël

Infos et réservations : https://avatarages.com/?ref=LiveNationFR

Set-list :

Regret / The Eagles As Landed / New Land / Tooth Break And Low / For The Swarm / One More Hill / Black Waters / Night Never Ending / When The Sun Snow Lies Red / Raven Wine

Intermission

Glory To Our King (piano version) / Legend To The King / King Welcome You To Avatar Country / Statue Of The King / King’s Harvest / The Kings Want’s You / King After King

Line-up :

Chant: Johannes Eckerström

Guitare soliste: Jonas Jarlsbv

Guitare rythmique: Tim Öhrström

Batterie: John Alfredsson

Basse: Henrik Sandelin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s