Death Metal, Report

Obituary, live stream number three !

Pénurie mondiale de concerts oblige, les shows en direct live se multiplient sur le net, permettant aux aficionados de visionner depuis le canapé, binouzes à la main, les prestations « privées » de leurs groupes favoris pour une poignée de dollars. Obituary n’a pas dérogé à la règle de cette nouvelle manière du private home-made live, et à proposé à ses fans une série de streaming retransmis depuis leur Floride natale, répartie sur trois dates, les 17 et 24 Octobre pour se terminer le 7 Novembre. N’ayant pas assisté aux deux premières sessions consacrées aux albums « Slowly We Rot » et « Cause Of Death », on s’offre une ultime séance de rattrapage, dédiée à un florilège de titres anciens zé récents.

A cette occasion, le quintet avait donné rendez-vous à ses fans directement dans l’antre de leur son, carrément depuis le studio d’enregistrement du groupe ! Une opportunité de partager et de découvrir les conditions de travail de cette référence du death-metal. A première vue, ces dites conditions ne sont pas vraiment à redire, et le studio se divise entre côté billard, côté prise de son (avec la présence des responsables du son des derniers albums du groupe), le coin batterie et guitares, et bien évidemment la partie frigo dont la porte sera ouverte à quelques reprises par le guitariste Trevor Peres pour donner des rafraichissements à ses potes ! Y a pire comme ambiance !

La connexion était open à 17h pour Tampa, ce qui faisait 22h pour l’UK et 23h chez nous en France. Ambiance relax et rigolarde en direct donc depuis le studio de nos death-métallistes tout vêtues de shorts et tongues, et même si au fur et à mesure de la diffusion quelques micro-coupures d’images apparaissent, il n’y a rien à redire pour le son qui est tout simplement impeccable et quasi identique à celui des albums du quintet.

Pour la setlist, Obituary nous propose douze morceaux dont l’introductif « Redneck Stomp », se faufilent par la suite des classiques comme par exemple « Back Inside », »The End Complete », et « Final Thoughts » que l’on retrouvait à l’origine sur « World Demise » de 1994 ponctuera cette première partie. Les gars font ensuite un break pour répondre aux questions que les fans pouvaient poser au groupe sur le chat de la diffusion, et reprise du show avec les titres « Violence », « Ten Thousand Ways To Die », « Turned To Stone » et l’excellent « I Don’t Care » qui clôturera cette seconde partie.

Nouvelle pause, et le groupe se désaltère les gosiers par une série de shots servie par Trevor Peres, pour ensuite terminer son set sur le classique « Slowly We Rot », clôturant une bonne heure et quart de diffusion sur fond de gros larsen et des effets de fumée, ambiance live quoi comme un vrai festival ! Les musiciens n’oublient pas de remercier chaleureusement les fans qui les soutiennent depuis les débuts du groupe, et après ces réjouissances il sera temps de rendre l’antenne.

A défaut d’avoir pu voir Obituary live en Juin au Hellfest, ce fût quand même un bon divertissement pour un Samedi soir, mais comme on le sait tous rien ne vaut un vrai show avec le son qui vous arrive dans la face. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas perdre espoir et croisons les doigts pour revivre ces moments de bonheur avec nos groupes favoris !

Prenez surtout soin de vous, et pour terminer en beauté on vous remet les clips « Violence » et « Thousand Ways To Die » qui nous font toujours autant marrer ici ! Cheers !

Facebook Obituary

Guillaume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s