NWOBHM, Reviews

Venom « Sons Of Satan »

Le Venom d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celui d’hier, même si l’album « Storm The Gate » de 2018 était pas mal du tout, et Venom Inc. est certainement celui qui restitue le mieux le son originel des débuts du groupe en live. En gros, c’est une formidable zizanie, un vrai foutoir à savoir lequel est le « plus mieux bien » des deux, mais nous on s’en fout, c’est culte, c’est ce qui continu de faire la légende du gang de Newcastle, et c’est surtout ce qui plait aux fans !

Pour reprendre depuis le début, en 1979 il y avait juste Mantas, Cronos, Abaddon, dotés d’une sacrée paire de balls entre les jambes, car à eux trois ils ont carrément fait partie d’un genre emblématique du hard-rock avec la fameuse NWOBHM, et indépendamment de leur volonté, ils ont influencé et inspiré la plupart des groupes de death et donné un nom au genre du black-metal. Pas mal pour un groupe qui a enregistré un paquet de poêles à frire, mais qui sont restées dans l’histoire du gros son.

On a tous eu un jour ou l’autre de gros doutes quant au niveau technique des trois musiciens en écoutant les premiers disques, mais le rendu sonore et sonique a largement fait ses preuves, et depuis très longtemps Venom fait partie des incontournables du métal ! Le rock n’ roll circus version punk underground clouté.

952958

Le disque que l’on vous présente aujourd’hui figurait dans le massif box-set « In Nomine Satanas » parût en 2019, qui célébrait les 40 ans du groupe, contenant neuf vinyls de « Welcome To Hell » au live « Eine Kleine Nachtmusik » de 1985. « Sons Of Satan », disponible en un seul et même support dès le 28 Août,  est une compilation de démos enregistrées entre 1979 et 1983. Pour décrypter le contenu du disque, les cinq premiers morceaux ont été captés dans une église de Newcastle en 1979 avec le tout premier chanteur Clive « Jesus » Archer, dont le rendu global est d’une qualité, comment dire, discutable. S’en suivent neuf titres mis en boîte lors d’une session de répétition en 1980 qui sonne encore plus Motörhead que Motörhead, et l’album se termine avec le classique « At War With Satan » enregistré lui aussi lors d’une répétition de 1983.

Vous trouverez ci-dessous tous les titres présents sur l’album, et si des inconditionnels du trio diabolique lisent cette review, procurez vous cette pièce qui vous est avant tout dédiée. Objet faisant davantage office de collector historique que de disque indispensable pour faire découvrir le groupe aux novices, s’il y en a encore en 2020.

« Sons Of Satan » track-list :

  1. Angel Dust (Church Hall Rehearsals 1979)
  2. Buried Alive (Church Hall Rehearsals 1979)
  3. Raise The Dead (Church Hall Rehearsals 1979)
  4. Red Light Fever (Church Hall Rehearsals 1979)
  5. Venom (Church Hall Rehearsals 1979)
  6. Sons Of Satan (1980 Impulse £50 demo)
  7. In League With Satan (1980 Impulse £50 demo)
  8. Angel Dust (1980 Impulse £50 demo)
  9. Live Like An Angel (1980 Impulse £50 demo)
  10. Schizo (1980 Impulse £50 demo)
  11. Venom (1980 Impulse £50 demo)
  12. Angel Dust (Impulse Studio 1980 demo)
  13. Raise The Dead (Impulse Studio 1980 demo)
  14. Red Light Fever (Impulse Studio 1980 demo)
  15. At War With Satan (1983 Impulse Studio demo)

278259

Guillaume

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s