Reviews, Thrash Metal

Anonymus « La Bestia »

Cet album est historique. Alors bien sûr, inutile de présenter ce groupe qui fait fureur le long des berges du Saint Laurent depuis 1989, mais pour son 12e disque studio le quatuor Montréalais a décidé de frapper un grand coup en publiant pour la première fois de sa carrière, un opus entièrement chanté dans la langue de Cervantès.

Historique, par le seul fait que le dernier album interprété dans un dialecte latin sur fond de gros thrash qui avait vraiment marqué votre rédacteur, reste à ce jour la version Portugaise du phénoménal « Anarkophobia » des Brésiliens de Ratos De Porao en 1991, c’est pour dire et ça remonte !

017101

L’idée de ce concept est une démarche très importante pour Anonymus, dont trois de ses membres sont d’origines Chiliennes et Espagnoles. La cuvée 2020 change donc du tout au tout avec l’option du castillan, explications du groupe :

« Nous essayons toujours de nous dépasser en tant que musiciens et nous essayons toujours d’écrire les meilleures chansons que nous pouvons. Il est essentiel d’être fidèle à ce que nous faisons, et nous écoutons toujours les nouveaux groupes qui évoluent dans la scène metal. Je pense qu’au fil des années, nos fans peuvent ressentir l’évolution du son d’Anonymus. »

« Nous avions déjà dans notre répertoire des titres écrits en espagnol, et nous avons décidé de dédier un album de chansons dans cette langue dont certaines d’entre elles ont déjà été publiées en français. L’album retenti telle une mitraillette tirant sans réponse ou comme un bulldozer qui passe au dessus de vous et se précipite sans regarder derrière ! Voici « La Bestia » ! »

« L’idée est venu de notre manager, pour diffuser davantage le nom d’Anonymus et de gagner des fans en Amérique latine. Il y a de très nombreux fans de métal là-bas, donc ce serait cool. « La Bestia » est un amalgame de chansons que nous avions déjà enregistrées dans le passé. Soit elles étaient déjà en espagnol, soit nous les avons traduites tout simplement. La chanson « Tierra » par exemple a été produite par Colin Richardson et se retrouvait sur notre album « Instinct » sorti en 1999. Le seul nouveau titre est « Sobrevivir » qui en est le premier extrait. »

Ajoutez à cela une production en béton bichonnée par le guitariste Jef Fortin, vous tenez entre les mains une nouvelle preuve du savoir-faire estampillé Belle Province, dont on ne cessera jamais de revendiquer tout le bien haut et fort dans nos pages.

956114

Line-up Anonymus :

Oscar Souto – Vocals/Bass
Daniel Souto – Guitar/Back Vocals
Jef Fortin – Guitar/Back Vocals
Carlos Araya – Drums/Back Vocals

Tracking-list « La Bestia » :

1. Bajo Presión
2. Bicho Loco
3. Sobrevivir
4. Violencia Versus Violence (featuring Carlos Maldos of Lethal Creation (MX) and Arno from Black Bomb A)
5. La Bestia
6. Máquinas
7. Cada loco con su tema
8. Tierra ( Produced by Colin Richardson and Featuring Marco Calliari)
9. Terremoto  (Produced by Jef Dagenais – Kataklysm)

Sortie le 12 Juin 2020 – Bam & Co Heavy

Anonymus « Sobrevivir »

Guillaume

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s