Heavy Metal, Reviews

Metal Church « From The Vault »

La légende raconte qu’en 1981 Lars Ulrich refusa la proposition de Kurdt Vanderhoof de rejoindre Anvil Chorus (futur Metal Church). Le batteur danois s’en mordit les doigts pendant plusieurs semaines quand la notoriété commença à  frapper à la porte du quintet de l’imposant guitariste. Le reste appartient à l’histoire…

Sans avoir connu une carrière identique à celle de Metallica, Metal Church n’a pas à rougir de son parcours, et a signé de bons albums comme son éponyme « Metal Church » (1984), le déclancheur « The Dark » (1986) ou encore le superbe « Weight Of The World » (2007). La plupart des pavés du groupe contiennent leurs lots de riffs et hymnes épiques, qui ont largement leur place dans la discothèque de tout métalleux patché qui se respecte.

Metal Church Group 1 - low

L’album dont il est question aujourd’hui est plutôt à part dans la discographie du groupe. Sans être superstitieux c’est le 13e du nom, il est constitué de titres plus ou moins inédits de l’ère-Mike Howe (depuis son retour dans le groupe en 2015), et comporte également des reprises de Nazareth, Ram Jam, des instrumentaux et un duo.

Après un précédent « Damned If You Do » de 2018 relativement tiède, on aurait espéré un millésime 2020 imposant et plus sûr de lui. C’est pas vraiment le cas ici avec « From The Vault », qui avec ses 16 morceaux ne fait pas atteindre le nirvana au fan. Non. L’ensemble reste moyen, même si les singles « Dead On The Vine » et « For No Reason » ont ce qu’il faut dans les tripes, le duo « Fake Healer » avec Todd LaTorre de Queensrÿche est pas mal sans être transcendent, et dans l’ensemble on ne sent pas le chanteur Mike Howe très à l’aise dans son exercice.

Metal_Chruch_From_The_Vault

La charpente musicale est solide comme à son habitude, mais dès que le chant entre en scène ça ne décolle pas et c’est dommage ! Pour les covers même chose, on se demande pourquoi le groupe a choisit des morceaux avec davantage de longs passages instrumentaux, le mystère plane…

Sans être catastrophique « From The Vault » est loin d’être génial. Pourtant avec de tels musiciens dans ses rangs on était en droit d’attendre un Metal Church digne de ce qu’il nous a proposé avant le retour de son ancien chanteur. Erreur de casting ? La balle est dans le camps de Kurdt Vanderhoof et il sera préférable pour le groupe de San Francisco de revenir assez vite avec du matériel beaucoup plus conséquent et consistant. A tout point de vue.

Metal Church « Dead On The Vine »

 

Metal Church « For No Reason « 

 

Metal Church « Conductor »

 

Guillaume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s