Black Metal, Death Metal, Doom / Sludge / Stoner, Punk, Reviews, Speed Metal, Thrash Metal

Des nouveautés à vous déchirer les tympans !

Parce que l’underground d’aujourd’hui peut devenir le mainstream de demain, on vous a déniché 8 sorties death, punk, black, speed-thrash et doom qui méritent toute votre attention…

MASS MURDER Deuxième album pour cette formation Italienne de brutal death qui malgré le genre qu’elle représente n’a pas oubliée ce que précision et audibilité signifient. Proche de l’actuel Cannibal Corpse et armé d’une production de qualité, « Extreme Extinction » expédie ses 9 titres (si on compte l’intro) en 22 minutes top chrono et n’a pas vraiment de temps à perdre avec les pauses techniques. C’est tout droit et pis c’est tout. Prévoir une minerve pour headbanging abusif. Sortie, 7 Avril – Sliptrick Records

THOKKIAN VORTEX Né des cendres d’Ancient (1995/1998) par son ex-chanteur Lord Kaiaphas, ce quatuor Norvégien propose avec « Thy Throne Is Mine » un second album ancré dans le black-metal des 90’s sous sinfluence Mayhem, Limbonic Art. Avec des riffs catchy et soli heavy/mélodiques, l’album est selon son principal instigateur « le meilleur disque de black-metal que j’ai été capable de composer depuis longtemps ». Avant que le genre ne devienne strass et paillettes il a été profond et dense, ce que l’on retrouve dans les 45 minutes de l’oeuvre. Sortie, 28 Février – Non Serviam Records

NEXORUM Avec à son bord des membres de Keep Of Kalessun, Khonsu, Vecordius et Chton, ses natifs de Trondheim publient un premier album d’extreme-metal dont le rythme s’apparente à celui d’un tank lancé à vive allure pour donner l’assaut final. « Death Unchained » porte bien son nom et fauche à tout va. Ces mercenaires ne font pas de quartier, et nul doute qu’Illdisposed et Konkhra ne soient pas gravés sur leur carlingue. Sortie, 6 Mars – Non Serviam Records

SUPERHORROR En 2005 la vague Misfists/Murderdolls déferle à la porte de ces ex-Morphina et nos Italiens optent pour le concept rock n’ roll circus/horror metal au son orienté punk efficace. Quatre albums sont publiés entre 2008 et 2017, remportant un certain succès. 2020 nos clowns zombies destroy sont de retour avec « Italians Die Better », aux riffs solides et refrains accrocheurs vraiment cool à écouter. On pense même à Michael Monroe pour la voix à certains moments. Mais à la longue le côté maquillage cinéma Rob Zombie risque de couler, et pour la prochaine fois une pochette digne de ce nom serait de rigueur car le visuel façon photoshop casse quelque peu l’attrait du disque. Dommage car la musique vaut vraiment le coup. Mention très bien en revanche pour le titre « Die As You Are » à faire renaitre Stiv Bators et ses Dead Boys. Sortie, 10 Avril – Krach Records

COMMANDO Si dans votre placard vous conservez précieusement une cartouchière agrippée à votre veste à patches fétiche usée jusqu’à la moelle, c’est le moment de les ressortir car vous allez en avoir besoin pour écouter ce EP ! Tout droit sorti des profondeurs glaciales de la Suède, « Rites Of Damnation » nous présente 6 titres nourris aux riffs de Mercyful Fate mêlés aux cris de feu Paul Baloff, qui devraient remporter un certain aura auprès des intégristes speed-metal des 80’s. Des méandres de cet iceberg de pointes et de clous, nos loups, qui ne sont pas scandinaves pour rien, revendiquent dans le quatrième titre l’influence du black-metal originel avec l’instrumental « Djävulsmaskopi ». EP en préambule d’un album à venir. Sortie, 22 Mai – High Roller Records

SOLICITOR Premier album pour ce quartet de Seattle, mené par la charismatique chanteuse Amy Lee Carlson, qui n’a absolument rien à voir avec la vague grunge qui a chamboulé le monde du rock il y a de ça quelques années. Ici c’est carrément le chainon manquant entre « Fistful Of Metal » d’Anthrax, Exodus « Bonded By Blood » era et le mythique « Mayhemic Destruction » de Mortal Sin, auquel on ajoute une voix nourrie au gravier avec un soupçon de Rob Harlford et Doro. 8 morceaux pour 40 minutes avec ce qu’il faut en matière d’énergie et d’aisselles en sueur. Celui qui trouve qu’il n’y a pas assez de guitares dans ce « Spectral Devastation » n’a qu’a retourner jouer avec les p’tits ! L’album est enveloppé d’une production avec du caractère nous rappelant le bon souvenir d’une époque révolue ou chaque groupe était identifiable à l’aveugle. A ne pas manquer ! Sortie, 24 Avril – Gates Of Hell Records

VENOMOUS SKELETON De la lointaine contrée de Tel Aviv, cet obscur trio de death-black nous arrive avec « Drowning In Circles », premier album au savoir faire hérité du « Diabolical Fullmoon Mysticism » d’Immortal, habité d’une voix encore plus caverneuse. L’ambiance est là, sombre, mystique, pesante. Pour la production, comme depuis un bon moment dans le genre, on assiste à un revival de groupes qui soignent leur son en s’inspirant de l’esprit des démos/45trs sortis dans les 90’s, d’une interprétation plus valorisante que leurs ainés. La profondeur en plus. Venomous Skeleton relève le défi et réussi à convaincre le plus récalcitrant des black métalleux. Sortie, 17 Avril – Everlasting Spew Records

ATAVISMA / VOID ROT Tant que le format du split-EP existera, le real underground ne sera pas prêt de s’éteindre et c’est tant mieux ! Les deux groupes présents ici ne font pas exception à la règle et se partagent le support avec trois morceaux chacun. Les français d’Atavisma ouvrent les hostilités avec un death-doom « à la Suédoise » qui leur permet de revenir après l’album « The Chthonic Rituals » (2018), suivis des américains de Void Rot qui gravent leurs premiers pas discographique d’un genre plus abyssal en face B. Avec ce split, vous êtes en présence d’une bonne demie-heure bien deep avec deux groupes à découvrir, d’où l’intérêt de l’objet. Sortie, 7 Février – Everlasting Spew Records

MASS MURDER « Extreme Extinction »

ESTERNO

THOKKIAN VORTEX « Thy Throne Is Mine »

273359

NOXERUM « Death Unchained »

622528

SUPERHORROR « Italians Die Better »

936369

COMMANDO « Rites Of Damnation »

GD30OBH4.pdf

SOLICITOR « Spectral Devastation »

Solicitor_Cover

VENOMOUS SKELETON « Drowning In Circles »

719229

ATAVISMA / VOID RIOT – Split EP

533808

Guillaume

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s