Heavy Metal, Metal, Reviews

Dio – Les rééditions du master of the moon !

Disponibles depuis le 21 Février, on vous présente aujourd’hui dans « Nos Nouvelles Reviews » les quatre derniers albums studio de Dio réédités en format deluxe. Un très bon moyen de redonner vie à la période 1996/2004 qui n’a pas à rougir de sa richesse.

1982, Ronnie James Dio claque la porte de la holding du Sabbat Noir, jurant qu’on ne lui prendrai plus (dixit Le Corbeau et le Renard). De son passage dans l’institution du heavy-metal, il grava sa superbe voix dans les albums « Heaven & Hell » (80), « Mob Rules » (81), le double « Live Evil » (83), qui marquèrent à tout jamais l’ère-Dio dans la saga du groupe de Birmingham. On parle bien ici des 80’s même si la reformation de 1992 avec le génialissime « Dehumanizer » n’est pas à oublier, mais ça c’est une autre histoire.

Au moment de son départ, le chanteur persuade le batteur Vinnie Appice de partir avec lui, notre homme a quelque chose en tête… Octobre de la même année, Dio, le groupe, est créé et sortira durant une décennie 7 albums avec un line-up des plus changeant qui aura vu passé la crème de la crème, en l’occurence Rudy Sarzo, Vivian Campbell, Doug Aldrich, Simon Wright, Craig Goldy et Jeff Pilson.

En regardant au plus près la discographie de Dio, le groupe, on constate trois orientations musicales. Commençant par le heavy traditionnel de « Holy Diver » à « Dream Evil » (1983/1987), puis à l’excellent bluesy « Lock Up The Wolves » (1990) dû au touché guitaristique de Rowan Robertson, et en finissant par l’approche métallique plus moderne amorçée en 1993 sur « Strange highways » (laissant à la dérive certains fans des débuts). Ce dernier courant évoqué se poursuivra jusqu’au départ du chanteur pour d’autres sphères.

C’est justement cette troisième phase qui nous intéresse ici, avec la réédition des albums « Angry Machines » (1996), « Magica » (2000), « Killing The Dragon » (2002), « Master Of The Moon » (2004). Quatre disques représentant nettement la face la plus heavy du groupe qui déjà à l’époque de leurs parutions étaient doté d’une production massive. Remis ici au goût du jour par un collaborateur de longue date de Dio en la personne de Wyn Davis. Producteur de renom bien connu également pour son travail avec Dokken, Great White, Foreigner, John Norum et sur « Magica » et « Killing The Dragon ». Notre homme est en terrain plus que connu, ces ressorties sont un très bon moyen de redécouvrir les albums qui ont eu moins d’impact, certes, que ceux publiés dans les 80’s. Prenons par exemple le cas de « Killing… », qui à sa sortie avait reçu un accueil plus que mitigé aussi bien chez les fans que les pontes du label. Justice est donc rendue à ces disques qui valent vraiment le coup et contiennent largement ce qu’il faut en matière de gros son.

(Wyn Davis)

Screenshot_2020-03-19 Wyn Davis

J’ai une préférence avouée pour le très dehumanizerien « Master Of The Moon » côté prod’, les trois autres remasters vous donneront une large banane au visage d’autant plus que chacun d’eux se trouvent agrémentés de bonus tracks et de versions live restées jusque là inédites. Ici on ne plaisante pas avec la qualité et ce n’est pas du remplissage raz la face inutile. Un bon point énorme !

Pour vous les fans (merci Julio) c’est une valeur sûre, et pour les novices (s’il y en a encore) c’est une belle opportunité de découvrir une des plus grandes voix du heavy-metal qui ne s’est jamais moquée de son public et a toujours enregistrée de supers albums accompagné de supers zicos’.

Dans les années 80, rappelons nous que le groupe a été ringardisé par la presse spécialisée de l’époque en raison de la mise en scène châteaux & dragons en carton. Dio, le groupe et l’homme, ont cependant laissé une trace indélébile dans l’univers du métal lourd et leurs places au Panthéon des plus grands est d’autant plus légitime. Respect.

Après cette séquence émotion, vous trouverez below toutes les informations utiles avec pochettes, tracking-list, liens. Et comme le disait si bien Ronnie, « Long Live Rock N’ Roll » !!!

Guillaume

Angry Machines (1996)

cover DIO - Angry Machines 2019 Remaster

Disc 1 & LP Tracklist
01. Institutional Man
02. Don’t Tell The Kids
03. Black
04. Hunter Of The Heart
05. Stay Out Of My Mind
06. Big Sister
07. Double Monday
08. Golden Rules
09. Dying In America

10. This Is Your Life

Disc 2 – BONUS / LIVE on Angry Machines Tour 1997
01. Jesus Mary and The Holy Ghost – Straight Through The Heart
02. Don’t Talk To Strangers
03. Double Monday
04. Hunter Of The Heart
05. Holy Diver
06. Heaven and Hell
07. Long Live Rock and Roll
09. Rainbow In The Dark
10. The Last In Line
11. The Mob Rules
12. We Rock

Magica (2000)

cover DIO - Magica 2019 Remaster

Disc 1 & LP 1 Tracklist (LP 2 includes Magica Story + bonus 7″)
01. Discovery
02. Magica Theme
03. Lord Of The Last Day
04. Fever Dreams
05. Turn To Stone
06. Feed My Head
07. Eriel
08. Chalis
09. As Long As It’s Not About Love
10. Losing My Insanity
11. Otherworld
12. Magica (Reprise)

13. Lord Of the Last Day (Reprise)

Disc 2 – BONUS / Live on Magica Tour 2001
01. Discovery
02. Magica
04. Fever Dreams
05. Eriel
06. Chalis
07. Losing My Insanity
08. Otherworld
09. Electra – Studio Track
10. Magica Story – Studio/Spoken Word 18:26

Killing The Dragon (2002)

cover DIO - Killing the Dragon 2019 Remaster

Disc 1 & LP Tracklist
01. Killing The Dragon
02. Along Comes A Spider
03. Scream
04. Better In The Dark
05. Rock and Roll
06. Push
07. Guilty
08. Throw Away Children
09. Before The Fall

10. Cold Feet

Disc 2 – BONUS / LIVE on Killing The Dragon Tour 2002/2003
02. Heaven and Hell
03. Rock and Roll
04. I Speed At Night
05. Killing The Dragon
06. Stand Up And Shout

Master Of The Moon (2004)

cover DIO - Master of the Moon 2019 Remaster

Disc 1 & LP Tracklist
01. One More For The Road
02. Master Of The Moon
03. The End Of The World
04. Shivers
05. The Man Who Would Be King
06. The Eyes
07. Living The Lie
08. I Am
09. Death By Love
10. In Dreams
Disc 2 – Bonus / Live on Master Of The Moon Tour 2004/2005
02. Rainbow In The Dark
03. Rock and Roll Children
04. The Eyes
05. Prisoner Of Paradise – Studio Track

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s