Death Metal, Reviews

Necrophiliac & Unbounded Terror, death-metal made in Spain !

Rien qu’en parlant de ces deux formations ibériques, c’est l’underground death-metal du début des 90’s qui refait surface et il aura fallût attendre plus de vingt ans pour assister à cette renaissance. Mais avant d’en dire plus, retour en 1992…

Cette année-là, Necrophiliac et Unbouded Terror sortent respectivement leurs premiers albums « Chaopula – Citadel Of Mirrors » et « Nest Of Affliction » pour le compte du label Drowned Productions basé à Madrid. Ces deux disques font le tour du milieu et remportent un certain succès auprès des fans du genre, proposant un death-metal technique, mélodique et traditionnel auquel on a rajouté ces dernières années l’introductif « old-school ».

(Necrophiliac)

Necrophiliac - Photo 2020a

Malgré l’indéniable qualité des galettes, Unbounded Terror splittera en 1993, initié par son leader Vincente J. Paya qui s’en ira former Golgotha (doom-death), Necrophiliac quand à lui ne survivra pas aux tensions internes et se séparera la même année. L’histoire s’arrête là…

S’en suivront alors de longues années pour les fans à essayer de dénicher dans les bacs d’obscures disquaires ces albums qui en termes de distributions ne représentaient peut-être pas grand chose, mais avaient largement leur place auprès des métalleux spécialistes de ce cher underground qui découvraient à cette époque des formations comme Incantation, Purulence, Baphomet, Authorize, Phobia et une ribambelle d’autres par l’intermédiaire des fanzines papier et des radios locales.

Il faudra attendra la fin des années 2000 pour que Necrophiliac ne réssuscite avec les rééditions de « Citadel… » et des différentes démos ainsi qu’un concert à Séville en première partie d’Avulsed afin de remettre le pied à l’étrier, et 2019 pour qu’ Unborded Terror se reforme. Avec à la clé un deal chez Xtreem Music (petit frère de Drowned Productions devenu entre temps Repulse Records), un nouvel album pour chaque groupe et un véritable bain de jouvence auditif pour les connaisseurs qui ont vu éclore ces formations, on commence à s’agiter sec chez les amateurs et on ressort sur les platines les pressages originaux pour se remettre dans l’ambiance. Pas de doute, le real-underground fait son come-back !

(Unbounded Terror)

Unbounded Terror - Photo 2019

Avec les années passées et l’annonce des sorties programmées, on aurait très bien pu croire que sous l’impulsion des progrès de la technologie et l’attrait de sonorités plus modernes et commerciales, nos deux groupes se seraient laissé tenté par des musiques plus dans l’air du temps et que l’esprit des débuts ne soit resté aux oubliettes.

Heureusement il n’en est absolument rien et le temps écoulé n’a eu aucune répercution  négative sur la musique de Necro & Terror qui proposent respectivement deux excellents albums mâtures et sincères que tout fan de death-metal se doit d’avoir dans une discothèque digne de ce nom.

A n’en point douter et au vu de la qualité de « Faith In Chaos » et « No Living Man Is Innocent », ce fameux son de la persévérance initié par Chuck Schuldiner a trouvé un très bon écho ici.

Guillaume

Necrophilac « No Living Man Is Innocent » – Mars 2020 (Xtreem Music)

Necrophiliac - No Living Man 12x12cm

Unbounded Terror « Faith In Chaos » – Janvier 2020 (Xtreem Music)

Unbounded Terror - Faith In Chaos 12x12cm

Xtreem Music website

739889_563481760346399_2121634841_o

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s