Live Album, Reviews, Thrash Metal

Kreator « London Apocalypticon – Live At The Roundhouse »

Depuis ses débuts en 1982 le combo d’Essen a toujours foncé droit devant lui tel un panzer, sans jamais faire de compromis. Au fil de sa carrière on lui a reproché quelques changements de caps et d’orientations musicales qui ont déstabilisé certains fans comme par exemple avec le brutal « Cause For Conflict » (’95), le moderne « Outcast » (’97), l’expérimental et néanmoins superbe « Endorama » (’99), pour ensuite revenir dès 2001 avec « Violent Revolution » à un thrash-metal originel et puissant qui a fait (et continu) de faire sa renommée.

Kreator n’a jamais déçu et a toujours proposé d’excellents disques et fait certainement parti des formations les plus intenses sur scène, tout genre métallique et toute époque confondue. Il suffit juste de constater avec quelle détermination Mille Petrozza domine ses disciples et s’approprie l’assemblée dès les premières mesures d’un show ! Ici on est pas là pour rigoler et c’est la guerre à chaque fois !

Kreator - London Apocalypticon - Live at the Roundhouse - Artwork

Si vous n’avez jamais eu l’opportunité de voir on-stage le gang Germain, vous pouvez sans aucune crainte vous rapatrier sur ses productions live et en particulier le désormais mythique « Live Kreation » de 2003 qui est tout simplement énorme et fait figure de référence en matière d’albums live métal. A partir de ce premier témoignage, Mille & Co proposent à leurs fans des live de bonnes factures pour en arriver à cette année 2020 avec « London Apocalypticon – Live At The Roundhouse » qui aurait très bien pu s’appeler « London Burning » comme son ainé punk du Clash !

Autant je disais plus haut que Kreator sur scène fout bien le feu, là le quatuor atomise carrément son auditoire british pendant 1h15 pour ne faire aucun rescapé ! Le son est brut de décoffrage mais soigné, l’intensité du groupe est une fois de plus au rendez-vous.

La set-list revisite les classiques avec « Flag Of Hate » / « Awakening Of The Gods » / « Pleasure To Kill », les années ’90  avec « Phobia » / « People Of The Lie », les 2000 ne sont pas en reste avec « Violent Revolution » / « Enemy Of God » / « Horde Of Chaos », sans oublier le dernier album studio « Gods Of Violence » de 2017 qui n’est pas plus épargné avec évidemment le morceau titre, « Satan Is Real » et « Fallen Brother » dédié par Mille himself à Vinnie Paul, Dimebag, Lemmy et Philty !

Kreator2019a

Avec « London Apocalypticon » Kreator signe (saigne) un très bon album enregistré en public qui laissera sans aucun doute une bien meilleure trace que la référence Californienne qui s’est bien pris les pieds dans son tapis il y a de ça quelques mois. Donc si vous souhaitez vous faire plaisir avec un live qui en a, choisissez la deutsche qualität. En plein dans le Mille warf, warf, warf !!!

Facebook / Website

Guillaume

Pour vos yeux et vos oreilles :

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s