Metalcore, Reviews

Becoming The Bully « Pillars »

Quand on avait jasé avec Carl au Petit Campus de Montréal à l’été 2017, le chanteur s’était montré très enthousiaste en nous annonçant que le groupe commençait la composition de son futur album. A ce moment là le quintet avait alors à son actif « Zenith », un premier EP prometteur posant les bases d’un metalcore très efficace et sortant des sentiers battus.

Début 2020 il est là, il s’appelle « Pillars » et le moins que l’on puisse dire c’est que BTB y a mis ses tripes et ça s’entend ! Déjà, le titre annonciateur « The Taking » sorti quelques temps auparavant et que l’on retrouve sur le disque, présentait un durcissement sonique flagrant au sein du groupe et le single éponyme enfonce le clou dès les premières mesures. C’est du massif.

61703359_2376402375973260_280858382615707648_n

L’écoute de « Pillars » se poursuit, le mid-tempo « The Facelift » à la basse vrombissante confirme la bonne impression de l’ogive titre et les rouleaux compresseurs « Shoveling Dirt » / « Shameless » / « We Rise » se sucèdent. A lui seul ce trio aurait la force de remettre à niveau le bitume très abimé des rues de Montréal tellement son coffrage est solide. Le style modern-thrash des morceaux écoutés laisse la place pour terminer à deux brûlots bien ancrés dans le metalcore pur et dur, « Deception » et « The Infinite », mais tout en restant toujours clair et défini. Ce qui est souvent rare dans un style ou parfois une sorte de bouillie sonore a tendance à s’installer et à accentuer une certaine répétition des riffs. Ici ce n’est jamais le cas.

Autant les compositions et l’interprétation sont balaises, autant il est impossible de faire l’impasse sur la production de l’album. Pour (très bien) faire les choses, BTB a confié ses prises de son à Hugues Bouchard du Cockpit Studio (Mtl), connu pour son travail avec son ancien gang Under Aspect, et pour le tiercé gagnant prod/mix/mastering c’est Anthony Chognard (ex-Smash Hit Combo) et responsable du premier Nova Spei, qui a promené ses doigts de fées pour un rendu vraiment excellent.

82045532_599721357494184_5038291573612216320_o

Le plus positif dans cette affaire, c’est que même si vous n’êtes pas des inconditionnels de metalcore et qu’il vous arrive de faire la moue rien qu’en énumérant le style, BTB a la force de réconcilier avec « Pillars » tous les fans de métal et de les emmener avec lui à grand renfort d’un headbanging contagieux.

Becoming The Bully, ou les piliers de la nouvelle génération du made in QC ?

Guillaume

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s