Death Metal, Interviews

Dictated – Interview sans peur et sans reproche !

Dictated Logo

Originaire du pays du gouda, Dictated puise son inspiration dans le death-metal pur et dur et propose avec son nouvel album « Phobos » un concept développé autour des différentes formes de peurs chez l’être humain. Après avoir été plus que convaincu par l’écoute du disque, quelques questions s’imposaient et c’est Sonja Schuringa, guitariste de la formation batave, qui c’est prêtée au jeu du question/réponse…

Bonjour Sonja, présente moi le line-up de Dictated…

Salut Guillaume, pas de problème ! Dictated est composé de 5 membres dont Jessica Otten (basse), Koen Verstralen (guitare), Yorick Keijzer (chant), Frank Schilperoort (batterie) et moi-même Sonja Schuringa (guitare). Ce line-up s’est formé quelques temps avant la période d’enregistrement de notre premier album « The Deceived » en 2014.

Pour résumer, l’histoire du groupe…

Jessica et moi nous sommes rencontrées en 2006. J’ai toujours tenté de la persuader pour créer un groupe avec moi, et elle a refusé plusieurs fois. Quelques bières l’ont finalement fait changer d’avis et nous avons commencé à répéter quelques semaines après hahaha !! Même si Dictated n’a eu que quelques changements de line-up, avec Jessica nous avons toujours été la base du groupe.

…et la signification première de Dictated ?

Alors ça n’a rien à voir avec la dictature ou toute référence aux guerres ou aux dirigeants. C’est plus une interprétation du fait d’être le premier à donner le ton ou l’idée.

Dictated-01-B-Benaissa_El_Yamani.jpg

Votre deuxième album « Phobos » est dispo depuis le 25 Octobre 2019, quel est son concept ?

L’album est basé sur le concept des différentes peurs. Nous avons utilisé la mythologie grecque car elle correspond mieux aux chansons, aux illustrations et aux paroles. Donner également les noms de la peur sans la « phobie » derrière la rend plus intrigante et crée un besoin de savoir si l’un des titres pourrait s’appliquer à la vôtre. Chaque membre du groupe a sa propre peur incorporée dans l’album. Par exemple la mienne serait « Thalasso » et celle de Jessica serait « Trypo ». Cela fait de l’album notre ADN, pour ainsi dire.

Avec Jessica on commence à écrire les riffs séparément et lorsque nous avons préparé quelque chose, nous nous rencontrons et commençons à combiner la musique. Nous recherchons un flux naturel, une chanson qui a du sens. Lorsque nous créons une base, nous essayons également d’écrire la batterie, ce qui est évidemment impossible hahaha !!! Nous laissons Frank faire lorsque nous répétons. Ensuite on travaille les arrangements tous ensemble.

Je ne connais pas encore votre premier album « The Deceived » de 2014, son approche était différente par rapport au nouveau ?

Ah oui « The Deceived » avait en effet une approche différente. Nous nous sommes séparés de nos anciens musiciens et nous ne savions pas vraiment dans quelle direction aller à l’époque. Finalement, nous avons trouvé une coopération avec Henri Sattler et Michiel van der Plicht (membres de God Dethroned) et nous avons commencé à écrire « The Deceived ». Nous étions ravis de savoir que cela nous avait permis de conclure un contrat avec Metal Blade. Mais « The Deceived » n’est pas un album concept comme « Phobos ». Je suppose que nous avions besoin de « The Deceived » pour devenir « Phobos » hahaha !

Dictated-phobos-albumcover

L’album sonne comme Suffocation, Cannibal Corpse et Dying Fetus, c’est vraiment cool ! De plus, vous réactualisez ce son death-metal typique des 90’s. Musicalement, ce sont les racines de Dictated ?

Merci beaucoup ! C’est un grand compliment pour nous, et oui je dirais que ce serait les racines de Dictated. C’est vrai que je préfère le death-metal plus « traditionnel » si tu veux, plus basique. Jessica écrit une musique plus technique, en référence aux groupes qu’elle aime, avec pas mal de mélodies. Nous pensons que Dictated sera toujours un groupe de death-metal pur avec des riffs groovy sur lesquels vous pourrez danser si vous le souhaitez hahaha !

Depuis quelques années, de plus en plus de filles jouent dans des groupes, et avant ça le rock et la métal étaient assez « masculin ». Que penses-tu de cette évolution ?

Nous sommes très heureux de voir plus de musiciennes sur scène et qui sont très talentueuses ! Malheureusement, nous ne les rencontrons pas autant que vous le pensez, car la scène du death-metal n’est pas trop représentée chez nous. Nous recevons des commentaires comme « merde, nous ne savions pas que les filles joueraient dans un groupe aussi lourd » ou ce genre de propos tu vois… Pour nous, il est important de donner tout ce que nous avons lorsque l’on monte sur scène, et je suppose que c’est pourquoi nous nous amusons tellement !

Les projets de Dictated pour 2020 ?

Nous avons enregistré un clip vidéo pour notre première chanson « Hypso » et réalisé une vidéo lyrique pour « Thalasso ». Nous avons aussi sorti notre troisième chanson « Taphe », et maintenant, nous sommes sur le point de publier la première vidéo play-through du titre « Lysso », réalisée par Frank (batteur) afin que vous puissiez répéter à la maison. D’autres vidéos de ce genre seront publiées dans les prochains mois.

Pour les concerts, nous travaillons avec Dragon Productions pour nous remettre sur la route ! Nous avons récemment joué au Eindhoven Metal Meeting et sorti notre album sur The Siege – Limerick – Ireland. Sur notre page facebook et notre site web, vous pouvez trouver les spectacles actuels et il y en aura sûrement plus à venir !

Dictated-Phobos-04-Benaissa_El_Yamani

Ou en est la scène métal en Hollande ?

C’est difficile. Il existe de nombreux groupes avec lesquels «rivaliser», ce qui rend difficile les concerts aux Pays-Bas. C’est un très petit pays et il y a tellement de groupes talentueux. Tout le monde connaît tout le monde ce qui en fait une grande communauté. Par exemple,quand il y a un énorme festival aux Pays-Bas, vous prenez beaucoup de temps à courir après tous les autres musiciens et à regarder les groupes que vous n’avez pas vus depuis longtemps !

Et pour conclure Sonja ?

Merci à tous de prendre le temps de nous écouter. J’espère que nous jouerons chez vous un beau jour, restez informé de nos activités en nous suivant sur le net. Et merci Guillaume pour cette interview, à bientôt !

Guillaume

Dictated sur le net :

Bandcamp / Facebook / Website

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s