Hardcore / CrossOver, Interviews, Punk, Thrash Metal

Violation Wound – Interview avec Chris Reifert, l’Autopsy du nouvel album…

Violation-Wound-logo-Orange-500

Quand il n’est pas occupé à disséquer du death-metal avec Autopsy, Chris Reifert remet sur pied son trio punk/hardcore qui nous revient avec un nouvel album à  faire du bien jusqu’aux gencives ! Ce brute de décoffrage déboule cet automne chez Peaceville, un diagnostic s’imposait avec le chirurgien en chef…

Salut Chris ! Alors qui êtes-vous dans le groupe ?

Nous avons Joe Orterry à la basse, Matt O’Connell à la batterie et moi-même Chris Reifert chant/guitare. Comme tu peux le voir, c’est un charmant petit power trio hahaha !

Comment c’est formé Violation Wound ?

J’ai rencontré Joe pour la première fois en 2006, car nous vivions dans la même petite ville. Si vous aimiez le metal, le punk ou tout ce qui se passait ici, vous le remarquiez et nous nous sommes littéralement rencontrés dans la rue haha ! J’ai fait la connaissance de Matt quelques années plus tard dans notre même ville lorsque lui et Joe formaient un groupe appelé Fog of War. C’était un sacré bon groupe et ils m’ont vraiment impressionné.

Quand l’idée de Violation Wound est venue, je voulais jouer de la guitare et chanter, il me fallait donc trouver au moins deux personnes supplémentaires pour compléter le groupe. J’ai demandé à Joe s’il était intéressé et il m’a immédiatement répondu par l’affirmative. Bon départ ! Nous avions juste besoin d’un batteur et j’avais tout de suite Matt en tête. Nous lui avons demandé si ça l’intéressait, et après lui avoir expliqué ce que nous voulions faire, il était à bord !

Nous avions notre band et la première chose que nous avons faite a été d’enregistrer un album. C’était vraiment très dépouillé, très punk rock et primitif, mais nous nous sommes bien entendus en tant que musiciens et le résultat était très dur mais cool et nous avons officiellement décollé. Vic Records l’a publié et depuis le groupe poursuit son chemin avec la même formation qu’au premier jour.

VW-credit-Nancy-Reifert-IMG_4533-600

Chris, on te connais avec Autopsy dans un registre 100% death-metal, et avec Violation Wound c’est carrément punk/hardcore. Cette opposition musicale est comme un défouloir pour toi ?

C’est exactement ça ! C’est ma valve anti-stress hahaha ! Le truc sympa à propos de Violation Wound c’est qu’il s’agit d’un excellent moyen d’exprimer sa frustration tout en s’amusant bien. Ce n’était pas la raison pour laquelle le groupe a été formé, mais c’est certainement une pièce involontaire du puzzle. Autopsy est bien sûr un animal complètement différent à bien des égards et c’est bien sûr une partie profonde de mon être. C’est une autre façon d’exprimer l’agression à sa manière. Je suppose que je suis vraiment chanceux d’avoir ces différentes manières de rester sain d’esprit, bien que vous puissiez vous poser des questions si vous lisez les paroles hahaha !

Et là, le groupe vient de sortir son 2e album « Dying To Live, Living To Die »…

En fait c’est notre 6ème album, croyez-le ou non. Les disques précédents sont juste beaucoup plus underground. Je suis fier de tout ce que nous avons fait, mais sur cet album nous avons totalement essayé d’améliorer notre jeu et d’obtenir une agression maximale. Nous avons également introduit des riffs plus lourds pour la première fois dans Violation Wound. Avant « Dying… » il y avait à peu près tous les trucs rapides du hardcore et du punk, mais cet album n’est pas du speed-metal en tout cas haha ! Cela ressemble plus à la forme la plus traditionnelle du thrash basique ou ce genre de chose.

On retrouve pas mal de sujets différents dans « Dying… », par exemple l’obsession des armes à feu, la toxicomanie, la maladie mentale, la corruption gouvernementale, le fait de se sentir exclu, faire face au stress, penser par soi-même etc… Il y a beaucoup de « merde » et nous n’avons donc pas de problème à trouver un sujet. Dans le cas d’un groupe de hardcore, c’est une bonne et une mauvaise chose à la fois quand il s’agit d’écrire des paroles.

110598

Pour la composition et l’écriture tu procèdes de la même manière que dans Autopsy ?

Si vous voulez que le groupe apprenne une chanson, apportez-la dans la salle de répétition et tout part de là. Pour Autopsy c’est pareil. Nous jouons de la guitare, de la basse et de la batterie en direct, puis nous ajoutons des voix et des solos et, dans notre cas, on enregistre une autre guitare rythmique car nous sommes un trio. Nous travaillons vite et nous aimons ça. Le nouvel a été enregistré, mixé et masterisé pendant deux week-ends.

Tu déclares que  « Violation Wound est un groupe de trois drôles de gars qui parlent de tout ce qui est fou et sale dans le monde, et ça se trouve votre voisin est un psychopathe. » Quelle était la première idée du groupe pour ce deuxième album, que vouliez-vous faire? Et ton voisin est-il vraiment un psychopathe ?

Nous voulions vraiment créer notre album le plus agressif et le plus puissant à ce jour, en termes de matériel et de production. Cela semblait être un bon objectif pour nous tu vois. Quant à la chanson « Neighborhood Psycho » il s’agit d’une histoire vraie. Il y avait dans la ville un type que la police recherchait depuis au moins 20 ans. Il avait violé, kidnappé et volé des femmes au moins 40 fois et c’est finalement fait prendre l’an dernier. C’était un gars qui se cachait à la vue de tous depuis toutes ces années. Un être humain vraiment mauvais et un monstre de la vie réelle.

Et des news du côté d’Autopsy ?

Autopsy a annoncé quelques concerts et nous avons l’intention d’enregistrer un nouvel album. Nous avons des nouvelles chansons d’ écrites pour, mais nous prenons notre temps. Notre vie a été mouvementée à plusieurs égards et nous voulons aussi que le prochain disque soit le meilleur pour nous. 2019 a été bien remplie et 2020 va être bien rythmée aussi haha ! C’est une bonne chose car cela me permet de bouger et de m’enthousiasmer pour la musique. Je ne peux pas trop m’asseoir ou je commence à devenir fou.

982662

Violation Wound « Exorcism Of Ignorance »

Guillaume

 

 

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s