Death Metal, Reviews

Memoriam « Requiem For Mankind »

Mon album Death Metal du moment (de l’année ?) je l’ai trouvé en ce troisième opus du combo anglais Memoriam, un poing c’est tout ! Non non il n’y a pas de faute, vous lisez bien « poing », car « Requiem For Mankind » est tout simplement arrivé dans la face de votre rédacteur tel un uppercut à vous faire perdre un bon paquet de dents ! En ramassant ces dernières, je me souviens que la dernière fois que j’avais vraiment fondu pour un album de Death Metal dit « traditionnel » c’était en 1995 avec « Haunted » de Six Feet Under, que je considèrerai toujours comme un incontournable du genre.

Le parallèle entre ces deux disques s’explique. Autant « Haunted » se rapprochait très fortement de l’esprit Obituary/Cannibal Corpse vu que l’on retrouvait des ‘zicos ayant joués dans ces deux groupes, et « Requiem… » rappelle dès ses premières notes Bolt Thrower/Benediction, avec son personnel composé d’ex-membres de ces formations mythiques. Du lourd donc et surtout du très bon !

aa24819f-acb9-4f03-b45c-617c66ee47c9

Alors si vraiment l’envie nous prend de pousser mémé dans les orties une nouvelle fois, on affirmerait bien que « Requiem For Mankind » se placerait tel le neuvième album de Bolt Thrower. Je sais, je sais, le groupe de Birmingham est souvent mentionné lorsque l’on écoute Memoriam mais bon, les liens de parentés sont si proches que même l’auditeur le plus aguerri et critique ne pourrait faire autrement que de se remémorer l’excellent souvenir de l’ex-combo de Karl Willets, c’est évident.

Cette évidence aussi d’écouter un bon disque se tient forcément dans le contenu de l’album, et si une petite analyse rapide se profile on peut par exemple parler des deux premiers singles « Shell Shock »/ »Undefeated » qui ouvrent « Requiem… »  et nous confirment qu’en 2019 il n’est pas nécessaire de faire dans l’ultra technique et démonstratif pour donner dans l’intense et l’hyper efficace. Tout comme »The Veteran » avec son rythme mid-tempo qui vous martèle jusque derrière les cervicales, le morceau titre aussi qui aurait pu bénéficier d’un endorsement via les bons gros tractopelles Caterpillar, et l’épique conclusion « Interment » avec son thème récurent, presque Doom, place la simplicité envoutante au premier rang des riffs de killers !

bkpam2191698_screenshot2017-01-14at16.28.39_1

Déjà que les deux premiers disques du quatuor [From The Fallen (2017) et The Silent Vigil (2018)] étaient battis sur des fondations solides, « Requiem… » consolide le tout sur fond de riffs et rythmiques implacables pour en récolter le coeur de sa moelle la plus savoureuse.

Tel un grand festin dédié à tous les « die-hard » fans, Memoriam signe ici avec ce troisième album son « The VI Crusade » à lui, Bolt Thrower oblige, mais sans faire dans le revival facile et nostalgique.

Un incontournable du genre, un poing c’est tout !

Précédent article de Memoriam dans « Nos Nouvelles Reviews »

Memoriam « Undefeated » – Official Lyric Video

Guillaume

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s