Ambiant, Death Metal, Metal, OVNI, Reviews

Tronos « Celestial Mechanics »

Il y a de cela quelques semaines dans « Nos Nouvelles Reviews », on avait publié une chronique rapide qui présentait Tronos, nouveau projet de Shane Embury le légendaire bassiste de Napalm Death. Juste avant de recevoir l’album complet et de pouvoir en parler plus en détail, les trois morceaux qui circulaient sur la toile nous avaient vraiment emballé (Judas Cradle/Premonition/Birth Womb) ! Et maintenant que l’album est arrivé, on en pense quoi ici à la rédac’ ?

« Celestial Mechanics », c’est son nom, est disponible maintenant depuis le 12 Avril, et on peut tout simplement vous dire que cette bombe va faire partie des albums incontournables de l’année, c’est certain !

Ce disque s’éloigne vraiment du grind dans lequel nous avons l’habitude de retrouver Shane, et promet de faire les beaux jours des inconditionnels de Ministry, Killing Joke et Voivod. Tant le concept musical de Tronos parcours cette voie musicale, pour en retenir que son meilleur.

Le son de la galette est massif, puissant et envoutant, aidé en cela par l’excellente production de Russ Russell (Dimmu Borgir/Napalm Death/The Wildhearts) que l’on retrouve ici aux guitares, chant et claviers.

Cover

Neuf compositions originales dans la veine du trio référent se greffent donc dans le contenu de l’album, et cerise sur le gâteau Tronos ponctue son oeuvre par une cover vraiment cool du « Johnny Blade » du Sabbat Noir, que l’on retrouvait à l’époque dans « Never Say Die » (1978).

Le trio constitué de Dirk Verbeuren (batt.), Shane Embury (chant/guit.) et Russ Russell, met vraiment l’accent sur le fait que Tronos va au-delà d’un énième side-project parmi tant d’autres. Pour approuver, il suffit tout simplement d’écouter la totalité de « Celestial… » pour ne pas douter de la parole intègre du groupe et on espère grandement non seulement voir Tronos prochainement en concert pour en prendre plein les oreilles, et avoir aussi le privilège d’en écouter d’autres albums d’ici les prochaines années.

Promo_Pic1

Croisons les doigts car sans vouloir tomber dans le propos « cliché », Tronos pourrait bien symboliser à lui seul le futur son d’un Metal vraiment moderne et créatif, si celui-ci est bien compris et interprété. Tout comme Voivod au début de sa carrière…

Précédent article de Tronos dans « Nos Nouvelles Reviews » : https://nosnouvellesreviews.com/2019/04/12/tronos-le-nouveau-projet-de-shane-embury/

Pour vous mettre l’eau à la bouche et (ou) aux oreilles voici une sélection de quelques tounes de « Celestial Mechanics »…

The Past Will Wither And Die

Walking Among The Dead Things

Judas Cradle (Official Video)

Guillaume

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s