Interviews, Report, Thrash Metal

Hate Beyond, Tora ! Tora ! Tora !

Formation de Thrash Metal bien établie au Pays du Soleil Levant, le groupe Franco/Japonais était de passage en France pour une série de concerts, et bien décidé à faire remuer les métalleux dans le pit ! Les interviews d’Hate Beyond étant plutôt rares dans nos contrées, c’est au Hard Rock Café de Paris que Guillaume de No Name Radio a donné rendez-vous à Moreno (chant) et Warzy (guitare), pour faire la connaissance du groupe et de son nouvel album « Ruthless Aggression« . Discussion entre burgers et brownies, bon appétit !

Moreno et Warzy, comment vous êtes vous rencontrés ?

« Tout a commencé en 2000. Warzy était en Europe pour promouvoir sa formation de l’époque, Narcotic Breed, il est venu voir jouer le groupe dans lequel je chantais à ce moment là, qui s’appelait Celtic Blood. Ma voix lui a plu, et après le show il est venu me demander si ça m’intéresserait de le rejoindre au Japon pour enregistrer quelque chose avec lui. Warzy m’avait laissé un album de Narcotic Breed, qui sonnait très Heavy Metal. Le Heavy j’aime bien, mais ce n’est pas mon timbre. En sachant que j’ai plus un registre Thrash, Warzy est retourné au Japon, a commencé à composer des musiques adaptées à ma voix, il m’a envoyé des morceaux et quelques temps après son bassiste et lui sont venus en France pour enregistrer trois titres pour démarcher des labels.

« Nous nous sommes ensuite retrouvés au Japon pour une tournée de 12 dates, et notre label a décidé de nous faire jouer uniquement les concerts les plus importants à Osaka et Tokyo, et de consacrer les autres jours à l’enregistrement de notre album. Le disque « Perpetual Pain » est sorti sous Narcotic Breed, mais nous savions que de toute façon le nom du groupe allait changer car ce que nous jouions à ce moment là ne collait plus du tout au Heavy Metal. Ensuite on a mis le groupe en stand-by car entre temps j’avais rejoins No Return de 2003 à 2010. Warzy de son côté a continué l’aventure, en 2003 Hate Beyond est né et trois albums sont sortis, et j’ai intégré officiellement le groupe en 2016.

« Etant de nouveau disponible à 100% pour Hate Beyond, je suis retourné au Japon en 2016 avec mes amis de Witches, ensemble nous avons fait une tournée de deux semaines qui a été un vrai succès, aussi bien pour eux que pour nous, et à la suite de ce tour un nouvel album a été enregistré et « Ruthless Aggression » est parût en Mai 2018.

Hate Beyond Ruthless Agression Japan cover

Vu la distance qui vous sépare, comment travail le groupe ?

« Warzy compose et enregistre des démos qu’il m’envoie ensuite, je les écoutes et les idées des textes arrivent ainsi que les mélodies vocales que j’adapte en fonction des différents rythmes que Warzy a composé. Ce qui est pratique avec la technologie actuelle, c’est que cela nous permet de travailler à distance mais de manière sérieuse et cohérente.

Tu écris donc tes textes, et quelles sont tes sources d’inspiration ?

« Ma particularité est que je dois être dans un certain état d’esprit pour écrire. Les thèmes que j’aborde dans Hate Beyond sont très sombres et je parle aussi bien de serial-killers, de meurtres, de la folie des hommes, et certaines situations qui arrivent dans notre vie de tous les jours. Les faits dramatiques qui tu peux voir très régulièrement dans les médias d’informations m’inspirent, je sélectionne les idées qui me parlent et je développe ensuite mes propres histoires.

« Je ne peux pas t’expliquer pourquoi, mais mon inspiration me viens lorsque je ne me sens pas forcément bien… je sais que je ne suis pas le seul qui écrit comme ça, mais c’est ma manière de fonctionner hahaha !

54386832_404308443689097_8927861841460199424_n

Et pour toi Warzy, qu’est ce qui t’inspires pour composer les musiques d’Hate Beyond ?

« Je suis un très grand fan de Forbidden, et depuis le début d’Hate Beyond, ce groupe est une véritable source d’inspiration pour moi. Avec la musique que l’on joue, j’essaye de composer des riffs très Heavy et d’y intégrer des ambiances et des sonorités très agressives.

« Lorsque j’ai commencé à faire de la musique, c’était très difficile de trouver de bons musiciens car au Japon il n’y avait pas grand monde qui avait les mêmes goûts musicaux que moi. C’est à la suite de ça que j’ai cherché des musiciens dans le monde et que cela m’a permis de rencontrer Moreno en France. Cela peut sembler étrange comme démarche mais cela nous a permis de créer ce groupe et cette musique que nous jouons aujourd’hui.

« Je peux te dire aussi que l’un de mes albums favoris de tous les temps est incontestablement « Release From Agony » que Destruction a fait en 1987, cet album est énorme hahaha ! Mais si tu veux je n’ai pas besoin d’écouter tous ces albums pour trouver l’inspiration, cette musique Heavy et agressive est en moi depuis très longtemps.

44023344_2071570126222186_5935530793165127680_o

Comment est perçu Hate Beyond au Japon ?

« Le groupe a une certaine notoriété et est assez connu au Japon. Pendant nos concerts nous avons la chance d’avoir toujours pas mal de fans qui viennent nous voir et qui achètent nos albums. Pour te faire une idée, lorsque nous avons sorti « Ruthless Aggression » l’année dernière, nous avons du en presser d’autres car nous avions tout vendu assez rapidement, ce qui est très positif pour nous ! Tu sais aussi bien que moi, que les ventes de disques en général ne sont pas vraiment bonnes, et lorsque tu vois que pendant tes concerts tous tes albums sont vendus, c’est vraiment super !

Les projets du groupe ?

« Nous allons continuer de tourner pour promouvoir « Ruthless Aggression » car c’est un bon album et qui mérite vraiment d’être défendu sur scène, et puis ensuite dans quelques temps nous recommencerons à composer pour son successeur. On a déjà certaines idées mais pour le moment la priorité reste « Ruthless… », c’est un album que nous aimons beaucoup.

Interview réalisée au Hard Rock Café de Paris, Mardi 19/03/2019 !

54393359_388862101955336_2849282648491163648_n

Report, live au Covent Garden – Vendredi 22/03/2019 !

Ce Vendredi 22 Mars, Hate Beyond donna un concert explosif au Covent Garden d’Eragny/Oise en région Parisienne, dans le cadre du Covent X Fest qui célébrait les 10 ans du club.

Partageant l’affiche avec Muertissima, Witches et Agressor, le groupe Franco/Japonais composé de Moreno au chant, du duo Warzy/Jean-Arnaud Jacq aux guitares et du batteur Jonathan Jure, délivra un set vif et intense de pur Thrash & Death tout droit sorti de la grande période du début des 90’s ! Il fallait vraiment être présent ce soir-là car les prestations scénique du groupe étant rares du fait de l’éloignement géographique de son compositeur.

C’est avec un plaisir vraiment palpable et partagé avec le public, que le quatuor distilla sa set-list principalement axée sur les albums « Verge Of Death » et « Ruthless Aggression ». Durant les quarante minutes de la prestation d’Hate Beyond, l’ex-chanteur de No Return ne tenait vraiment pas en place et headbanguait comme un possédé tout en tenant la foule de part son attitude dominatrice, tandis que ses compères fonçaient droit devant eux façon panzer, n’épargnant rien ni personne et surtout pas les tympans !

A la fin de l’assaut, c’est le sourire aux lèvres et le devoir accompli que le groupe quitta la scène, laissant derrière lui une très bonne impression, et espérant ne pas avoir trop longtemps à attendre avant de les revoir sur scène.

Si vous ne connaissez pas encore Hate Beyond et que les riffs Thrash vicieux ne vous font pas fuir, nous vous recommandons une fois de plus de jeter vos oreilles en pâtures aux griffes de « Ruthless Aggression ». C’est du brut incisif et ça dépouille grave !

Hate Covent Pic 4Hate Covent Pic 3Hate Covent Pic 2Hate Covent Pic 1

Texte : Guillaume / Photos : Aurélie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s