Interviews, Metal, Punk

Therapy? – Interview Andy Cairns

Septembre 2018, le plus punk des groupes Metal publie son 15e album studio « Cleave ». On se souvient que le trio Irlandais avait provoqué un véritable raz-de-marée en France avec « Troublegum », accompagné du méga-tube « Nowhere » diffusé alors en boucle sur nos ondes nationales (!!!!!!). Après un « Infernal Love » de 1995, l’exposition médiatique avait été plus modeste chez nous, mais le groupe continue de publier des albums de qualité, comme avec par exemple le très bon « Crooked Timber » sorti en 2009. C’est dans la salle Parisienne de la Maroquinerie en ce Dimanche 10 Février, que Andy Cairns (guitare/chant) se prête au jeu du question/réponse. Ready ?

Comment se passe le « Cleave Tour » ?

Très bien ! On est sur la route depuis la sortie de notre dernier album « Cleave » en Septembre 2018, après ce concert de Paris on va en Finlande pour les trois dernière dates pour ensuite rentrer en Irlande prendre quelques jours de repos et terminer la première partie de la tournée en Avril. Nous sommes à l’affiche de pas mal de festivals pour cet été, puis mine de rien l’album aura déjà un an à l’automne prochain, et à partir de là on va penser à la suite.

Pour les personnes qui n’auraient pas encore écouté « Cleave », de quoi parle t-il ?

Pour commencer, c’est un album au son très organique produit par Chris Sheldon, qui avait déjà travaillé sur « Troublegum » en 1994. Je lui trouve des similitudes avec ce que nous avions fait à l’époque, avec évidement la production de maintenant. Pour ce qui est de la thématique, c’est un disque qui parle de la division. Pas uniquement de la division politique, mais aussi celle qui nous touche individuellement. Le meilleur exemple qui nous concerne le plus est celui du brexit, que l’on soit pour ou contre, et il y a aussi aussi ce parallèle avec cette situation que traverse actuellement le Royaume-Uni et la politique de Trump. Deux fonctionnement identiques que ne me conviennent pas vraiment…

42224032_2038832316135855_3910428785110941696_n

Tu parlais de « son organique », et en écoutant l’album on se replonge dans le Therapy? période « Crooked Timber »…

C’est tout à fait exact. Depuis « Babyteeth » en 1991, le groupe a toujours travaillé sur l’importance du son et de la présence que doit avoir une section rythmique sur un album. « Crooked Timber » n’a fait que renforcer cette dynamique qui en a fait LE son propre de Therapy? que nous utilisons encore aujourd’hui, car c’est notre marque de fabrique.

Therapy? c’est fait connaitre en France avec l’album « Troublegum » en 1994, ce soir vous jouez à Paris, que penses-tu du parcours du groupe ?

Lorsque le groupe a commencé, on procédait étape par étape, année par année si tu veux. Au début on jouait devant 10, 20 personnes. Ensuite on a connu le succès dans les 90’s avec « Troublegum » en effet. Avec cet album, nous avons gagné énormément de fans et fait des scènes partout dans le monde, devant de plus en plus de gens, ce qui nous a permis de devenir musiciens professionnels. Mais nous ne sommes pas des Rock-Stars, on est juste un groupe qui aime jouer du rock, enregistrer des albums et de par cette démarche ça aide à garder la tête froide. C’est essentiel dans ce milieu, et c’est certainement pour ça que nous sommes encore là en 2019 hahaha !

Therapy-Troublegum_b4b62e6b8feb204f329c1700ab8c6c4a

Et l’essence même de Therapy?, elle vient d’où ?

Tout a commencé lorsque pour la première fois j’ai écouté les Buzzcocks, leur son m’a tout de suite plu. Un de mes voisins m’avait donné une guitare avec laquelle j’ai commencé à jouer, et puis à 8 ans j’ai fait du trombone car je ne trouvais personne avec qui jouer de la guitare, mais tout en gardant dans un coin de mon cerveau ce son si abrasif. C’est un ami de la famille qui jouait de la guitare et écoutait les Ramones et les Buzzcocks, qui m’a appris mes premiers accords pour ensuite jouer les chansons de ces groupes. C’était super car à partir de là je pouvais jouer de la guitare comme Johnny Ramones, Pete Shelley et Steve Diggle !

Ce qui est étonnant avec Therapy?, c’est que vous êtes un groupe Punk, et on vous retrouve souvent à l’affiche de festivals Metal…

C’est vrai que parfois ça peut paraitre bizarre que de partager une affiche avec des groupes de Death et Black Metal. C’est déjà arrivé pas mal de fois. On sait adapter notre musique et notre son en fonction de ces concerts. Mais ce qui plait avant tout aux fans de Metal, c’est cette énergie que l’on dégage sur scène et tout le monde s’y retrouve ! Therapy? peut très bien figurer sur une affiche très Heavy comme faire un concert avec NOFX par exemple hahaha !

35242687_1891681100850978_9011688371738640384_o

Le mot de la fin Andy ?

Therapy? – Kakistocracy (Official Music Video)

Therapy? – Website

Guillaume

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s