Death Metal, Grindcore, Reviews

Suffering Quota – La Hollande, l’autre pays du Grind !

Les Suffering Quota sont passablement énervés, et ça s’entend ! Nos natifs de Groningen formés en 2009, publient ces jours un deuxième album « Life In Disgust » dans la pure tradition du grindcore. Je m’explique.

12 titres pour 20 minutes, des vocaux hurlés et haineux, un son de drum bien sec, des structures empruntées au Death, une basse dévastatrice, du feedback et de la transpi sous les bras ! Si avec tout ça on ne navigue pas en plein territoire grind, c’est que quelque chose cloche.

a0162105559_16

Ah bah oui ma bonne dame, sans cette nauséabonde odeur de sueur imprégnée sur les mûrs de leur local de répétition, je me demande comment on peut accoucher d’un album comme ça ! Il faut être authentique si on veut être vrai, et ça le quatuor l’a bien compris en proposant une suite toute aussi intense à leur premier méfait de 2014.

« Life In Disgust » ne révolutionne pas le genre, mais il apporte une nouvelle pierre a cet édifice révolté envers la bêtise humaine (bien décrit dans les interludes et autres intros présentes dans l’album), et les fans qui ne craignent pas le mélange Crust/Punk/Death/Grind n’y perdront absolument pas au change.

5d36d2ba-9ad0-4e20-b35c-1fb1612b9ef0

Et vu qu’on est sympa, voici trois envolées lyriques pour vous transpercer le cerveau…

*Apathy / 101 / Disgust

Guillaume

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s