Live Album, OVNI, Reviews

Anneke Van Giersbergen « Symphonized »

Bon autant le dire tout de suite, à la lecture du titre de l’album, « Symphonized », mon oeil a sérieusement vrillé et je me suis dit « ah non, encore un ! ». Encore un album live avec orchestre symphonique ! Vous n’en avez pas marre de ce genre de disque qui sent la foirade à plein nez ? Les expériences de Metallica, Scorpions, Apocalyptica ne suffisent pas ? Parce que bon, ça va un moment mais à la longue ça devient vraiment fatiguant, et à chaque fois c’est mal fait. N’en déplaise à certains, cela reste mon point de vue.

Press_Cover_01

Le seul qui avait réussi haut la main l’expérience, c’était Malmsteen en proposant son « Concerto Suite For Electric Guitar » en 1998, qui était une oeuvre composée spécialement pour cet album. Hormis un titre ou deux… Là oui, c’était vraiment musical et très bien réalisé. N’en déplaise à certains (bis).

Et pourtant, avant de parler d’un artiste ou d’écrire sur un album, il faut l’écouter. C’est la règle, la base. Autrement, autant retourner jouer aux billes chez les p’tits. Pour cet album, la surprise a été totale ! Oui je l’avoue votre honneur, j’ai trouvé « Symphonized » d’Anneke Van Giersbergen, envoutant, magique, pure, fragile, beau, intense et touti quanti !

Press_Photos_06

Pour cet évènement, la belle Hollandaise a fait appel au Residentie Orkest de la Hague (NL) pour enregistrer sur deux jours de Mai 2018, deux concerts dont onze morceaux ont été retenus pour le disque. Le répertoire contient des titres que Anneke a interprété lors de sa carrière, que ce soit en solo ou avec The Gathering, Vuur, The Gentle Storm et Lorrainville. Ici point de guitare métallisée, batterie, claviers, mais plutôt guitare acoustique et orchestre qui transcendent le tout. Parfois, on a même l’impression d’écouter une B.O de Basil Poledouris et de Kenji Kawaï sous les regards bienveillants d’Igor Stravinsky et Maurice Ravel. Sans oublier la voix de Anneke qui s’exprime tout en volupté pendant l’heure que dure « Symphonized ».

Press_Photos_04

Ici on est vraiment loin des « chanteuses » lyriques qui vous cassent les esgourdes au bout de 20 secondes, et la production parfaite de cette pièce vous transporte illico dans l’univers des albums « enregistrés en public » de la musique classique, qui n’ a jamais été très éloigné de notre Metal chéri. N’en déplaise à certains (ter).

« Symphonized » – Sortie le 16 Novembre 2018 – Inside Out Music – Trailer

Guillaume

1 réflexion au sujet de “Anneke Van Giersbergen « Symphonized »”

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s