Interviews, NWOBHM

Cauldron – Jason et le chaudron magique !

La fameuse New Wave Of British Heavy Metal, ou NWOBHM pour les intimes, ne s’est jamais aussi bien portée que depuis ces dernières années, et ce n’est certainement pas Cauldron qui nous dira le contraire !

Déjà riche de quatre albums au compteur, ce trio de l’Ontario, vient de publier chez les British de Dissonance Productions, leur cinquième chef d’oeuvre « New Gods », dont vous avez pu déjà découvrir la chronique dans votre blog préféré… (le nôtre bien sûr ! :-))

Et c’est au téléphone que ça se passe, avec le bassiste/chanteur Jason Decay, qui approuve mon propos lorsque je lui vante les mérites de Cauldron qui me fait plus penser à un groupe 100% Anglais, que d’un tout autre pays…

« C’est vrai que nos principales influences viennent du Hard Rock Anglais des 80’s, avec aussi les anciens groupes de chez Metal Blade. C’est notre ADN, et par le biais de Cauldron nous conservons cet esprit musical. Comme l’on fait avant nous aussi, pas mal de groupes Canadiens. »

cauldron band pic

En toute modestie, Jason parle aussi du travail du groupe sur « New Gods ». Pour eux, le but était de faire de leur mieux pour écrire de bonnes chansons, avec des mélodies efficaces et des riffs accrocheurs. « New Gods » est avant toute chose le résultat du meilleur de leurs influences qui vont de Survivor à Cathedral, et le disque est une vraie réussite.

En revanche, notre homme sera moins bavard en ce qui concerne les paroles. Il m’explique que les textes sont plutôt sombres et qu’il y a un côté « dark lyrics » que l’on retrouve dans tout l’album. Comme la plupart des auteurs de textes, Jason me dira qu’il préfère largement que les auditeurs se fassent leur propre idée, opinion, par rapport à ce qu’il écrit. Pour résumer, « New Gods » parle de diverses situations qui se sont passées dans le groupe, de la vie en tournée et de certains troubles de nos quotidiens, mais je n’en saurais pas plus.

La pochette aussi peut sembler étrange au premier abord et difficile à cerner. Jason m’explique qu’elle symbolise le résultat des choses et pensées négatives que les hommes ont en eux, et que petit à petit ça devient une forme, chose, aspect qui se propage dans le monde. Le lien « dark » existe bel et bien entre le visuel et les lyrics de « New Gods »…

cauldron new gods cover

C’est vrai que c’est pas super joyeux tout ça, cependant on poursuit notre causette et on en arrive à quelque chose de plus positif lorsque Jason me parle du Hard Rock Français. Et bien il se trouve que notre Canadien est fan de l’âge d’or de notre Metal hexagonal, et me site volontiers nos légendaires références que sont ADX, Vulcain, Sortilège, Warning, Killers et Fisc ! Jason garde également de très bons souvenirs des précédents concerts de Cauldron chez nous, en me précisant que les Français sont très réceptifs à leur musique ! Donc pour les personnes qui n’ont pas encore vu le trio sur scène, il ne faudra pas se priver lors de leur prochain passage dans nos régions, que l’on souhaite pour bientôt.

Et puis c’est vrai, votre rédacteur est fan de la NHL (Ligue Nationale de Hockey). Sachant bien évidement que Cauldron vient de Toronto (qui est le fief de la team des Toronto Maple Leafs), je ne résiste pas à l’envie de lui demander quelles sont ses équipes de hockey favorites !

La réponse de Jason ira en faveur des Kings de Los Angeles (très bon choix !) et des Oilers d’Edmonton (j’aime moins mais je prends quand même) ! Ce qui est cool aussi, c’est que j’ai réalisé ensuite que j’avais parlé de sport dans une de mes interviews. Comme quoi tout arrive, en grand sportif que je suis… (Haha ! Eh oh ! C’est bon hein !)…

cauldron tour

A l’heure où vous lirez ces lignes, la saison de hockey aura déjà commencé, le groupe sera rentré de sa tournée Européenne, mais leur album sera disponible depuis déjà un bon moment. Je vous le dis et répète, « New Gods » est un vrai chaudron magique dans lequel bouillonne de supers riffs, des mélodies et soli qui restent en tête, et une production en béton. Tous les ingrédients sont réunis dans un excellent album de NWOBHM à la sauce des années 2000, et il serait dommage de s’en priver.

Approved By NNR !

Guillaume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s