NWOBHM, Reviews

Cauldron – New Gods

Ah cool, un album de chez Dissonance Productions ! Alors c’est quel groupe ? Cauldron ? Ok, bon bah connais pas mais en tout cas ça doit être du bon. Certainement une formation Britannique qui doit envoyer une bonne dose de NWOBHM dans les oreilles !

Alors, le disque s’appelle « New Gods » et va sortir en Septembre, ok. Allez hop, on écoute ! On commence par « Prisoner Of The Past » avec un chouette riff et un mix pour la voix qui change de l’ordinaire dans le style.

Puis « Letting Go » avec tout simplement un riff d’intro qui atomise tout sur son passage ! Le genre de titre que l’on se repasse au moins 30 fois dans la journée. Dans les bureaux de No Name Radio on y fredonne encore le refrain…

373246

« No Longer » qui s’en suit reprend le même schéma. Riff hyper efficace et refrain accrocheur, on sait ce que l’on écoute !

Pour ce qui est des autres morceaux de « New Gods », et bien la NWOBHM fait encore de beaux bébés et mine de rien elle a encore de l’avenir et surtout un public.

Cauldron se permet même deux titres qui sortent de sa ligne de conduite, avec « Drown » qui sonne pas mal Paradise Lost façon « True Belief » et « Together As None » qui s’inspire des dernières sorties de la référence FM, Praying Mantis. Des registres opposés mais qui ne font pas tâche dans l’ensemble de la galette, et ça le fait no problem !

« New Gods » est un sans faute sur toute la ligne, et on est vraiment dans du 100% British c’est cool !

Mais attendez… sont-ils vraiment British ? Après quelques recherches, votre rédacteur constate, avec un effroi qui le fait sourire jusqu’aux oreilles, que Cauldron en est quand même à son cinquième album, qu’il officiait jusqu’en 2006 sous le nom de Goat Horn, et qu’il ne vient pas vraiment du pays du thé at five o’clock mais plutôt de celui du castor et du sirop d’érable ! Bingo, le Canada et plus précisément Toronto.

951179

Mais dites-moi, Toronto c’est dans l’Ontario hein ? Province natale de Anvil, Razor, Exciter, les précurseurs quoi… On souhaite tout de même à Cauldron un plus grand succès et une meilleure reconnaissance que celle récoltée par ses glorieux aînés.

Références qui n’ont aucunement à rougir du patrimoine laissé à leurs milliers de rejetons, et dont les bons vieux vinyls font encore aujourd’hui le bonheur des fans passionnés et des platines en 33 rpm !

Cauldron c’est du très bon et le trio est là pour durer, c’est certain !

Guillaume

1 réflexion au sujet de “Cauldron – New Gods”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s