Grindcore, Reviews

Pig Destroyer – Brutal ?!?

Salut à vous grindcoreux ! Aujourd’hui dans « Nos Nouvelles Reviews », les natifs d’Alexandria (Virginie) sont à l’honneur. Après quelques années passées sous silence, ces fracasseurs de tympans sont de retour avec un nouvel album « Head Cage », qui sera dans toutes les bonnes boucheries le 7 Septembre prochain chez Relapse Records.

sortie head cage 2018

Alors « Head Cage » est donc le sixième album studio du gang, et on a décidé de consacrer un papier au groupe, car comme vous le savez ici sur No Name Radio quand on aime et bien on vous en parle !

Mais au lieu de faire une chro’ standard, il nous a semblé plus intéressant de récapituler le plus fidèlement possible l’abondante discographie du band. Le p’tit dernier et de loin pas le plus calme, est donc la sixième pierre mais il ne faut pas oublier les EP’s, splits, compilations et rééditions que les Pigs ont à leur actif.

photo 2018

Quand on fait le compte et bien ça fait pas mal de disques à passer en revue et c’est ce genre d’attention qu’aiment les fans, car il faut reconnaître que l’on ne retrouve pas souvent à la « une » ces fiers représentants du grind qui tâche.

A vos tabliers et tapissez vos murs d’un revêtement digne d’un épisode de Dexter, car ce qui va suivre c’est du Direct In Your Face !!!

*Démo (1997)

*Split avec le groupe Orchid (1997)

*Explosions In Ward 6 (1998)

*Split avec le groupe Gnob (1999)

*38 Counts Of Battery – Compilation (2000)

*Split avec le groupe Isis (2000)

*Prowler In The Yard (2001)

*Split avec le groupe Benumb (2002)

*Painter Of Dead Girls (2004)

*Terrifyer (2004)

*Phantom Limb (2007)

*Split avec les groupes Coldworker et Antigama (2007)

*Natasha – EP (2008)

*Book Burner (2012)

*Mass & Volume – EP (2013 mais enregistré en 2007)

*Head Cage (2018) – Trailer de l’album

Voici donc seize références qui vont vous permettre de vous (re)plonger dans l’univers d’un groupe influent et référent du grindcore, et vu que nous sommes sympa, nous terminons avec les deux premiers singles de « Head Cage », « The Torture Fields » et « Army Of Cops« .

Bonne écoute et si par la même occasion vous souhaitez faire découvrir un nouveau groupe à vos voisins alors qu’ils n’en ont aucune envie, ne vous gênez surtout pas, Pig Destroyer est là pour ça !

Guillaume

2018 - head cage (album 2018)

*Pig Destroyer « Head Cage » – Sortie le 7 Septembre – Relapse Records

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s