Heavy Metal, Reviews

Dream Child – The Dio Returns ?

Surveillez bien la date du 14 Septembre, car les fans de Dio devraient être contents.

Ce jour va voir la sortie de « Until Death Do We Meet Again », premier album du supergroupe Dream Child. Alors, avant que la confusion ne se fasse, il est important de rappeler que ce Dream Child là n’a rien à voir avec la formation Française du même nom qui fît parler d’elle dans les années 90.

Non, ce supergroupe est une « réunion » comme il est coutume de dire de nos jours, de chouettes ‘zicos transfuges de chez MSG, Quiet Riot, Whitesnake, Ozzy et Dio.

Dream Child

Anciens membres du groupe d’une des plus belles voix du Heavy Metal, Simon Wright, Rudy Sarzo et Craig Goldy croisent le fer ensemble one more time, accompagnés du claviers Wayne Findlay et du chanteur Argentin, Diego Valdez (inconnu au bataillon jusqu’alors…), pour proposer au public une sorte de Dio Mark II.

Un semblable quand même, car à l’écoute du premier simple « You Can’t Take Me Down » les similitudes entre « Lock Up The Wolves » (Dio) et « Dehumanizer » de Black Sabbath se font sentir. La batterie est (presque) du même acabit que « Between Two Hearts », et la ligne vocale frôle avec « Too Late » aidée en cela de la clean-guitar du sieur Goldy.

Il faut reconnaitre que le choix de Mister Valdez est loin d’être un hasard, tant la similitude avec le timbre de Dio est troublante au fil de l’écoute…

En revanche, quand le morceau démarre pour de bon, pas de problème c’est du Dio pur jus avec son rythme bien lourd mais toujours efficace. Le truc, c’est qu’il va falloir faire attention avec ce genre d’album, car le spécialiste en la matière passera tout au peigne fin. Quitte à mettre la musique de côté, malheureusement…

Mais bon, ce n’est pas ce que l’on souhaite bien évidement, et dès que vous aurez écouté « You Can’t Take Me Down » un bon paquet de fois, ne soyez pas à l’abri d’une rechute discographique dans l’univers de Ronnie James. C’est d’ailleurs ce qui m’arrive en ce moment…

Alors à votre avis, à la rentrée on va plus écouter un « nouveau » groupe ou un tribute ? Ce sera aux fans de trancher.

Dream Child pochette album

Guillaume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s